Rien sur nous sans nous.

Rien sur nous sans nous.

  • Contact

Les sourds et l'emploi en crise

EUD

En janvier 2013, on comptait 26,2 millions de chômeurs dans l'UE (10,8% de la population active et 11,9% dans la zone euro). Le chômage n'a cessé d'augmenter au fil du temps, alors que la crise financière se poursuit. La Commission européenne a récemment publié un rapport sur l'emploi indiquant que les perspectives d'emploi sont "très sombres", étant donné que le chômage devrait rester à des niveaux élevés jusqu'en 2014. Avec la crise, l'UE et ses États membres sont susceptibles de procéder à des coupes budgétaires. Cela a eu un impact sur les personnes handicapées, et en particulier sur les utilisateurs de la langue des signes des sourds.

Au cours de la première décennie du XXIe siècle, avant la crise, les personnes handicapées ont bénéficié de conditions de vie de bonne qualité et de l'inclusion. Les gouvernements faisaient des efforts pour répondre aux besoins des personnes handicapées. Cependant, avec la crise, ils risquent de réduire ces efforts. Actuellement, l'avenir s'annonce sombre, surtout avec la possibilité que les coupures affaiblissent les structures économiques, politiques et sociales qui ont été développées au début du 21e siècle.

Une personne handicapée sur cinq (21,1%) est exposée au risque de pauvreté dans l'UE, par rapport aux personnes non handicapées : 14,9%. Les effets de la crise sur les personnes handicapées sont les suivants : coupes budgétaires directes ; fermeture et fusion de services ; réduction du personnel, des salaires et des conditions de travail ; réduction de l'aide à la vie autonome ; retards de paiement ; retard dans les évolutions et les réformes ; allongement des listes d'attente ; services plus standardisés/institutionnels ; non-indexation et déductions ; frais d'utilisation et réduction des prestations ; et modification des conditions d'accès aux prestations. Il existe peu de données sur les personnes sourdes ; cependant, on sait qu'elles ont, comme les autres personnes handicapées, des difficultés sur le marché du travail actuel. Les statistiques ont montré que les personnes sourdes sont susceptibles d'avoir une éducation médiocre car elles acquièrent souvent le langage plus tard dans leur enfance. Avec leurs compétences limitées, elles ont plus de mal à trouver un emploi. En outre, les services dont ils bénéficient, tels que l'interprétation gestuelle ou la formation professionnelle, sont de plus en plus réduits, ce qui crée de nouveaux obstacles pour eux.

Avec la crise qui touche la monnaie commune, les employeurs risquent de ne pas embaucher. Le rapport de la Commission européenne indique que d'innombrables emplois et opportunités d'emploi ont diminué en raison de l'incertitude qui entoure l'euro. En plus de la crise, il y a eu une augmentation de l'inadéquation des compétences, créant un autre problème dans l'emploi. On s'attend à ce que les nouveaux emplois dans l'UE exigent des qualifications de haut niveau. Cela contribuera à la lutte des personnes sourdes sur le marché du travail, étant donné qu'elles sont plus susceptibles d'être sous-éduquées. Comme de plus en plus d'emplois exigent des qualifications plus élevées, il deviendra plus important pour les personnes sourdes de recevoir la meilleure éducation possible afin de survivre sur le marché du travail. Cela nécessite des législations concernant l'accessibilité de l'éducation. Le Centre européen pour le développement de la formation professionnelle a prédit que d'ici 2020, le marché du travail européen aura un excédent de certaines compétences et une pénurie d'autres. Cela peut contribuer au chômage. La résolution de la crise financière n'est donc pas la seule tâche qui incombe à l'UE, qui doit également s'attaquer aux éventuelles situations d'inadéquation des compétences.

L'Observatoire du marché du travail a organisé une audition intitulée "Situation de l'emploi des personnes handicapées", le 12 juin 2008, présentant des chiffres qui sont toujours d'actualité. La DG EUROSTAT a présenté des chiffres sur l'emploi des personnes handicapées dans l'UE, indiquant que 17% de la population de l'UE sont handicapés (à l'exclusion de ceux qui vivent en institution) ; cependant. Elle souligne toutefois qu'il est difficile de trouver des données concernant les personnes handicapées car il n'existe pas de définition commune du "handicap". Le Forum européen des personnes handicapées a dressé la liste des obstacles auxquels les personnes handicapées sont confrontées lorsqu'elles cherchent un emploi : faible niveau d'éducation, lieux de travail inaccessibles, manque de soutien, ressources insuffisantes et faible flexibilité. Le FEPH estime que "l'UE devrait avoir pour objectif d'atteindre le même taux d'emploi des personnes handicapées que celui du reste de la population active." Enfin, il a été partagé qu'il est en fait moins coûteux d'accommoder les personnes handicapées que de les exclure du marché du travail. Cependant, il n'y avait pas de données spécifiques sur les personnes sourdes. Ces données sont utilisées pour faire pression en faveur d'un marché du travail inclusif. Par conséquent, pour s'assurer que les personnes sourdes sont incluses, les données sur le coût du chômage des personnes sourdes doivent être collectées et partagées.

Les employeurs et le gouvernement sont susceptibles de considérer les aménagements comme coûteux ; toutefois, ils ne se rendent pas compte du résultat qu'ils obtiendraient s'ils étaient disposés à aménager. La Fédération européenne des services aux personnes (EFSI) a rédigé un rapport expliquant le coût du chômage. Elle a comparé le coût du chômage dans six États membres de l'UE - Belgique, France, Allemagne, Espagne, Suède et Royaume-Uni. Le rapport présente des conclusions qui montrent qu'il est plus économique de fournir des aménagements que d'exclure les personnes handicapées du marché du travail, car les allocations de chômage risquent d'être coûteuses, plus coûteuses que les aménagements.

Afin d'améliorer la situation de l'emploi pour les personnes handicapées, en particulier les sourds, il est essentiel de disposer de données sur les sourds sur le marché du travail, de mettre en œuvre des législations pour les personnes handicapées, de nouvelles législations poussant à des aménagements, des programmes qui soutiendraient les personnes handicapées et éduqueraient les employeurs, des programmes éducatifs pour les enfants handicapés et l'accessibilité.

Liens :

L'inadéquation des compétences en Europe :
http://www.cedefop.europa.eu/EN/Files/9023_en.pdf

Pourquoi investir dans l'emploi ? Une étude sur le coût du chômage

http://www.efsi-europe.eu/fileadmin/MEDIA/publications/Cost_of_unemployment_report/English_Study_on_the_cost_of_unemployment_January_2013.pdf

La fluidité de la lecture chez les enfants sourds ou malentendants 

http://digitalcommons.wustl.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1594&context=pacs_capstones

Examen trimestriel de la situation de l'emploi et des affaires sociales dans l'UE - mars 2013
http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=738&langId=en&pubId=7482

La situation de l'emploi des personnes handicapées
http://www.eesc.europa.eu/resources/docs/eesc-2009-03-en.pdf

Recherche sur la lecture et les enfants sourds 
http://vl2.gallaudet.edu/assets/section7/document141.pdf

Compréhension de la lecture chez les enfants sourds 
http://repository.ubn.ru.nl/bitstream/2066/19575/1/19575%20_readcoind.pdf

Évaluation de l'impact des plans d'austérité des gouvernements européens sur les droits des personnes handicapées 
http://www.efc.be/programmes_services/resources/Documents/Austerity2012.PDF

L'UE doit s'attaquer au paradoxe du chômage élevé et de la pénurie de compétences 
http://www.euractiv.com/migrations/eu-urged-address-paradox-high-un-news-528328?utm_source=EurActiv%20Newsletter&utm_campaign=dd64350cfc-newsletter_eu_priorities_2020&utm_medium=email&utm_term=0_bab5f0ea4e-dd64350cfc-245658454

All the publications from 2022 - 2026 are co-funded by and produced under the European Commission’s Citizens, Equality, Rights and Values (CERV) Programme.

Views and opinions expressed are however those of the author(s) only and do not necessarily reflect those of the European Union or the European Commission’s CERV Programme. Neither the European Union nor the granting authority can be held responsible for them.

Partager cet article...

Facebook
Twitter
LinkedIn
Courriel :

Articles connexes

fr_FRFrançais
Skip to content